Trouver un tatoueur

Qui se cache derrière inKin ?

inKin, c’est une équipe qui n’a, a priori, rien à voir avec le monde du tattoo… des amateurs, qui suivaient sur les réseaux sociaux des artistes talentueux, juste pour le plaisir des yeux, et qui ont créé inKin pour pouvoir partager en ligne cet intérêt pour le tatouage.

C’est tout l’univers du tatouage qu’on peut retrouver sur inKin : photos de tatouages, témoignages de tatoués, photos des événements liés au tatouage, partenariats avec des acteurs de cet univers, news, sélections de tattoos… Les tatoueurs peuvent créer la fiche de leur salon gratuitement, pour être référencé parmi le demi-millier de fiches de l’annuaire des tatoueurs, et promouvoir leur travail. Les tatoués sont invités à partager leur expérience et à découvrir celles des autres, à travers des interviews qui se focalisent sur un tatouage en particulier, des prémisses du projet aux séances qu’il a fallu pour lui donner vie, en passant par le choix du tatoueur. Sur inKin, on parle de tatouage, et uniquement de tatouage !

Le crew inKin

Tim, cofondateur : bercé par le web dès l’enfance, passionné par les nouvelles technologies et toujours partant pour lancer de nouveaux projets, c’est avec plaisir qu’il crée et fait évoluer inKin.fr ! Aujourd’hui, il se consacre essentiellement à son blog voyage mais continue le projet inKin.

Liuw, cofondatrice : dingue de web, de tattoo et d’écriture, Liuw profite d’inKin pour allier ses 3 kifs et s’en est même découvert un nouveau : faire parler les gens de ce qu’ils sont et de ce qu’ils aiment.

Xoïl aka Loic Lavenu, parrain d’inKin : tatoueur doué à la notoriété établie, son style graphique et sa démarche originale en font un artiste à part dans l’univers du tatouage.

Louise Thompson, intervieweuse de choc : Louise a 26 ans et à peu près toutes ses dents, si on exclut celles perdues dans un pogo durant un concert. Lassée du journalisme de mode et sa fast fashion sans âme, elle a rencontré le tatouage et, depuis, ils ne se quittent plus.

Gunt, photographe : envoyé spécial d’inKin sur de nombreux événements tattoos, Gunt pose un regard doux et taquin sur ceux qui croisent sa route, encrés ou non.

Nesties, contributeur : aka Nicolas Konieczny, 31 ans, considère que le tatouage est un art, au même rang que la peinture ou la sculpture. N’ayant aucun talent pour créer mais une grande sensibilité artistique, inKin lui permet de partager sa vision sans faire de dégâts sur la peau.

Bandido Fourty-Nine, contributeur : sous ses airs de garçon sage se cache une âme de gentil voyou, passionné par l’univers de la moto auquel tatouages et rock sont étroitement liés.

Maëlle V., contributrice : avec son cerveau qui ne tient pas en place, Maëlle aime porter plusieurs casquettes et œuvrer sur différents projets. C’est ainsi que sa passion pour le tatouage l’a poussée à se rattacher à l’équipe inKin, en plus de ses boulots de communicante, de chorégraphe et d’artiste au sein d’une compagnie de spectacles. Twitter @maellevie

Stefayako, contributrice : passionnée de tatouage et de voyage, cette maman parisienne essaye à travers son blog de changer le regard sur les parents tatoués.